Be Marketing

Influenceurs : la nouvelle ère des partenariats

influenceurs

Les relations presses 2.0 se développent et ont à présent une nouvelle cible. Avant, on parlait de journalistes et de blogueurs mais maintenant, ces derniers ont pris une toute autre dimension. Que ce soit pour une mention ou une apparition dans une publication sur Instagram, les prix et les partenariats s’envolent. Devenus de véritables panneaux publicitaires, il faut chouchouter les influenceurs !

130 000, c’est le nombre de personnes qui suivent Claire, de son pseudo @Milkywayblueeyes, sur Instagram. D’abord blogueuse, cette étudiante belge a su développer sa communauté pour arriver au stade de ce qu’on peut appeler « influenceur ». Et ce n’est pas la seule ! De nombreux autres personnes ont su sortir leur épingle du jeu et sont devenus des sortes d’icônes que ce soit sur Youtube, Instagram ou Twitter.

 

Mesurer la qualité d’un influenceur

Il faut savoir qu’il y a beaucoup de superficiel sur les réseaux sociaux. Beaucoup de gens achètent leurs abonnés sur des sites prévus à cet effet… Mais il ne s’agit que d’un chiffre, ces abonnés sont des fantômes qui ne participent pas à construire une communauté.

Les comptes qui le font sont faciles à repérer. Généralement, ils ont très peu d’engagement et donc, peu de réactions de la part de leur communauté. Il n’y a donc pas d’intérêt à leur proposer des partenariats.

Pour connaitre le prix qu’un influenceur pourrait demander par post sur Instagram ainsi que son pourcentage d’engagement, vous pouvez utiliser cet outil :

influencermarketinghub.com

Comment toucher les influenceurs ?

Il n’est pas très compliqué de contacter des influenceurs. La difficulté est de trouver un juste milieu dans le partenariat. Sachez que les gros influenceurs sont débordés et qu’il s’agit de leur job à plein temps. Ils sont sans cesse sollicités pour des tournages ou des évènements. Leur activité étant leur gagne-pain, il faudra les rémunérer ou les inviter à des évènements de folie pour qu’ils parlent de vous.

Il existe également ce qu’on peut appeler des micro-influenceurs. Ils ont plus de 1.000 abonnés, une petite communauté mais qui réagit ! Ils sont beaucoup plus faciles à convaincre en général. Certains accepteront, en échange d’un produit qu’ils aiment, d’en parler sur leur blog et d’en faire une publication sur l’un ou l’autre réseau social.

Ce qui fonctionne très bien avec eux, ce sont les concours. Envoyer des cadeaux pour que les influenceurs puissent les offrir à leur communauté est une chose courante. Cela apporte des vues sur le site et de nouveaux abonnés (dont des futurs clients), pour la marque ainsi que pour l’influenceur.

 

Bref, pour faire ce genre de partenariat, il ne faut pas être trop gourmand et dialoguer le plus possible avec l’influenceur pour trouver le juste milieu et satisfaire les deux parties. Cela demande beaucoup de temps et d’énergie pour parvenir à faire parler de soi de cette manière. Il faut trouver les bons influenceurs et, sans se mentir, cette technique fonctionne beaucoup mieux avec des marques et services de type « lifestyle ». N’oublions pas que les influenceurs font à présent parti de certains plans Marketing et qu’ils sont devenus tout aussi important que la presse et les journalistes!

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous

Ne sois pas timide, suis-nous. On adore discuter et se faire de nouveaux amis !